• De la classe inversée à la classe partagée

    L'enseignement de la langue et l'efficience de son apprentissage interrogent nos pratiques. Comment expliquer que les élèves ne parviennent pas à invoquer la "règle" en dehors d'un contrôle sur une notion précise ? Comment redonner à la maîtrise de la langue son caractère vivant et dynamique ? Comment inscrire les élèves dans une posture réflexive sur la langue ?

     

     

    Comment savoir si les élèves ont compris ? Et s'ils s'expliquaient la leçon les uns aux autres ? On pourrait aussi proposer aux élèves de réaliser des exercices ?

     

    Inversons la classe !

     

    ...et si nous la partagions ?

     

    « Le chou rouge : une expérience / Acceuil CM2-6ème du 2 au 4 juin 2015 »